En bref

Annuaire des fournisseurs du jeu en ligne

Solutions de paris sportifs

Rubrique à venir

Solutions de poker

Rubrique à venir

Recrutement spécialisé

Rubrique à venir

Solutions de paiement

Rubrique à venir

Marketing spécialisé

Rubrique à venir

Autres

Rubrique à venir

Partenaires média

eGaming Review magazine et EGRmagazine.com
Le portail européen sur le droit des jeux d’argent en ligne

Fantasy Poker Manager (beta)

Retrouvez toute l'actualité de l'industrie des Jeux d'Argent en Ligne en vous inscrivant à la newsletter !
Par Alexandra Musseau - 30 septembre 2010

Analyse INPES : Depuis son ouverture le 7 juin 2010, « Joueurs Ecoute Info Service » a traité plus de 6 600 appels de joueurs en ligne

Dans le cadre du projet de loi sur l’ouverture des jeux d’argent en ligne, l’INPES a été missionné par le cabinet du Ministère de la Santé pour la prise en charge des actions de conception des messages sanitaires et de mise en place d’un dispositif téléphonique d’assistance aux joueurs en difficulté, comme prévu dans l’article 29 de la loi du 12 mai 2010. Anonyme, confidentiel et gratuit, ce dispositif « Joueurs écoute info service » est accessible au 09 74 75 13 13 (7 jours sur 7, de 8h à 2h), et vise aussi bien l’information, le soutien, la prévention que l’orientation et le conseil. Ainsi, depuis son ouverture le 7 juin 2010, « Joueurs Ecoute Info Service » a traité plus de 6 600 appels de joueurs en ligne.

QUELS SONT LES TYPES D’APPEL ? QUI APPELLE ET POURQUOI ?

Durant les premiers jours d’ouverture de la ligne, les écoutants de la ligne « Joueurs Ecoute Info Service » ont du faire face à un nombre de sollicitations considérables de joueurs. Ces appels étaient principalement liés à un dysfonctionnement sur le site d’un opérateur de jeu, et à une confusion générée par le mode de diffusion du numéro de la ligne sur ce site. En effet, l’affichage du numéro sur le site de cet opérateur de jeu pouvait faire penser qu’il s’agissait du numéro d’ »assistance » de l’opérateur et la majorité des appels émanait de joueurs mécontents craignant d’avoir perdu leur mise sans jouer.

Au-delà de ce dysfonctionnement spécifique, les appels directement en lien avec une situation d’addiction ou de besoin d’assistance par rapport à la pratique du jeu, se répartissent de la façon suivante :

  • 83 % émanent des joueurs eux-mêmes
  • 12 % proviennent de l’entourage des joueurs
  • 2,5 % du grand public
  • 2,5 % des professionnels de santé

Parmi les joueurs, 82% sont des hommes et 12 % sont des femmes. Parmi l’entourage, 31 % sont des hommes, 69% des femmes.

Principaux motifs d’appel des usagers :

- Demandes d’information : informations sur le service apporté par la ligne d’écoute, informations sur la dépendance, informations sur les prises en charge et les dispositifs d’aide…

- Demandes d’aide et de conseil (aide à la réflexion sur la consommation, aide sur l’instant, conseil de réduction des risques) ;

- Demandes d’orientation : orientation vers les structures spécialisées de soin, orientation vers des dispositifs d’assistance sociale et juridique.

La ligne reçoit également des appels de demandes de soutien (soutien psychologique, soutien pour prévenir la rechute, soutien dans la difficulté de vivre avec le jeu…)

Principaux motifs d’appel de l’entourage :

- Les appels de l’entourage sont principalement des demandes de conseil et d’aide : aide au dialogue avec le tiers, conseil pour apporter de l’aide à l’usager, aide au positionnement conjugal, aide sur l’instant…) ;

- L’entourage appelle aussi – mais plus minoritairement -pour des demandes d’information sur les prises en charge et les dispositifs d’aide et de demandes d’informations sur les notions de dépendance.

COMPRÉHENSION DU SERVICE PAR LES JOUEURS ET PIC D’APPELS DURANT LA COUPE DU MONDE

Les appelants pensent-ils que le numéro qu’ils appellent est le service client du site sur lequel ils parient ?

L’INPES répond « oui ». Cette confusion est liée à l’affichage sur les sites des opérateurs de jeu qui ne sont pas totalement en conformité avec les directives de l’arrêté du 8 juin 2010 concernant l’affichage du message sanitaire.

Est-ce qu’il y a eu un pic d’appels pendant la Coupe du Monde ?

Pendant la Coupe du Monde, il y a eu effectivement des pics d’appels :

  • Le nombre d’appels traités en juin était d’environ 80 en moyenne par jour.
  • Depuis le mois de juillet, la moyenne par jour varie entre 55 et 70 appels.

Pendant la période de la Coupe du Monde :

  • 68% des appels des usagers concernaient les paris sportifs
  • 5% des appels d’usagers concernaient la pratique du poker
  • 5% la fréquentation des casinos

Depuis le mois de juillet :

  • les appels concernant les paris représentent 56% des appels d’usagers
  • le poker 18 %
  • la pratique du jeu dans les casinos 11%

La baisse du nombre de paris sportifs pendant l’été (à la fin de la Coupe du Monde) ainsi que l’augmentation progressive du nombre de sites de poker en ligne agréés par l’ARJEL (et communiquant donc le numéro de la ligne dans le cadre de ses communications commerciales ou sur leur site Internet) expliquent cette évolution.

Est-ce une obligation d’afficher le n° de tel dans les points de vente type PMU et sur les sites de jeux en ligne ?

Oui, affirme l’INPES et précise que l’article 29 de la loi n° 2010-476 du 12 mai 2010 relative à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne prévoit qu’un « Un numéro d’appel téléphonique est mis à la disposition des joueurs excessifs ou pathologiques et de leur entourage par les pouvoirs publics sous la responsabilité de l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé. Cet appel est facturé à l’abonné au prix d’un appel local« .

Ce numéro doit figurer sur toutes les communications commerciales en faveur d’un opérateur de jeux d’argent et de hasard légalement autorisé (article 7 de la même loi). Par ailleurs, l’opérateur de jeux ou de paris en ligne titulaire doit informer en permanence les joueurs de l’existence de ce numéro (article 28). Enfin ce numéro devrait figurer sur le message de mise en garde qui sera déterminé par arrêté du ministre chargé de la santé et que l’opérateur de jeux ou de paris en ligne aura l’obligation de faire figurer sur son site (article 26).

Cf. http://legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000022204510

A PROPOS DU GIP ADALIS

Pour la mise en place d’un dispositif d’assistance aux joueurs en difficulté et à leur entourage (comme prévu dans l’article 29 de la loi), l’INPES a décidé de confier cette nouvelle ligne de prévention au GIP ADALIS pour les motifs suivants :
- Le portage par ADALIS permet de s’appuyer sur l’expertise et les compétences en addictologie des écoutants du GIP, en renforçant leurs compétences sur la problématique des jeux d’argent et de hasard ;
- Le GIP ADALIS dispose déjà d’une base de données pour l’orientation des appelants vers les structures de soins ;
- Les consommations de substance psychoactives, souvent associées au jeu pathologique peuvent être également prises en charge par les écoutants de ADALIS ;
- Les lignes d’assistance gérées actuellement par le GIP (Drogues Info Service, Ecoute Alcool et Ecoute Cannabis) sont accessibles de 8h à 2h. La Ligne dédiée aux joueurs bénéficiera donc de cette même amplitude horaire.

Enfin, le GIP ADALIS s’est adressé à l’équipe médicale du Centre Marmottan pour assurer la formation de l’ensemble des équipes d’ADALIS.

Catégories : Analyse, Prévention

Vos réactions

  1. Tribune : Le Jeu Responsable est-il une stratégie payante ? | iGamingFrance.com - 26 novembre 2010 03:16

    [...] « Joueurs Ecoute Info Service » a traité plus de 6 600 appels de joueurs en l… [...]

Réagir à cet article

*